Comment se déroule un bilan ?

 « Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible »
Antoine de saint Exupéry                                              

photo bureau jf 1

Afin que le bilan d’orientation soit bénéfique pour le jeune, nous définirons ensemble les objectifs du bilan :
→ Instaurer une confiance mutuelle grâce à une alliance de travail
→ Identifier ses intérêts personnels et professionnels
→ Cerner ses qualités, sa personnalité et son mode de fonctionnement
→ Travailler sur ses aptitudes pour déterminer ses points d’appui
→ S’impliquer personnellement dans le bilan au travers des différents questionnaires et de recherches sur les métiers ou voies d’études envisagées

Pour un suivi personnalisé, le bilan d’orientation s’appuie sur des entretiens en face à face, des questionnaires d’intérêts professionnels et de personnalité et des tests d’aptitudes  choisis en fonction de la situation de chacun.

Le bilan d’orientation se déroule sur 4 rendez-vous

⇒ 3 entretiens avec le jeune de 2 heures environ (espacés d’une semaine en période scolaire ou consécutifs pendant les vacances)

⇒ 1 entretien de restitution avec les parents d’1 heure et demi environ

Les questionnaires d’intérêts professionnels et de personnalité

Ils vont permettre au jeune de mieux se connaitre et de prendre conscience de ses intérêts et de son mode de fonctionnement. Cette meilleure connaissance de soi sera l’outil principal du jeune pour être acteur dans cette démarche d’orientation et pour construire activement son projet professionnel.

En complément de ces différents questionnaires, il sera demandé au jeune un travail personnel de recherches sur les métiers ou voies d’études évoquées ensemble.

Les tests psychotechniques (tests d’aptitudes)

Ils ont pour but de déterminer par le biais d’une comparaison des performances du candidat avec celles de sujets du même niveau de formation, les mécanismes intellectuels que le jeune utilise le plus favorablement. Ils vont permettre ainsi d’identifier ses points d’appui et  de réfléchir au parcours le plus adapté au moment du choix.